Le Club UNESCO de La Garde Adhémar à Arles

Exposition "César - Le Rhône pour mémoire", 20 ans de fouilles dans le fleuve à Arles - octobre 2009  au 19 septembre 2010.

Ils ont salué César...

Le samedi 6 février 2010, les membres du Club UNESCO ont visité au Musée Arts Antiques d'Arles, l'exposition « César, le Rhône pour mémoire » que l'émission « Des Racines et des Ailes » avait récemment médiatisée.
Dans l'Antiquité, le Rhône constituait déjà une artère importante permettant de joindre la Méditerranée à la Mer du Nord favorisant ainsi le transport des marchandises, des hommes et notamment des troupes romaines.
C'est dans le port d'Arles que s'effectuait le transbordement des marchandises depuis les bateaux de mer sur les barques fluviales et c'est là que les eaux du Rhône renferment un grand nombre de vestiges : restes d'amphores, céramiques diverses, outils, armes et objets de la vie courante que les plongeurs ont remonté des eaux boueuses ces vingt dernières années.
Ils ont ainsi eu le bonheur de trouver parmi les aiguilles d'or, les sarcophages de pierre et les pièces de monnaie de bronze le portrait en marbre de Jules César, dûment identifié grâce aux moyens modernes d'investigation.
Après un déjeuner tardif et rapide la journée s'est terminée par la visite de la cathédrale et du cloître Saint-Trophime, visite commentée avec passion par notre guide : de l'art roman à l'art ogival, des chapiteaux du cloître à la porte de la cathédrale il a su, malgré l'atmosphère glaciale, capter notre attention sur les différents chapitres des Evangiles racontés avec une habileté remarquable dans les sculptures du tympan.
Après cette visite passionnante et devant le nombre de demandes, le Club UNESCO organisera une nouvelle visite sur les mêmes thèmes le samedi 6 mars.

 

CLUB UNESCO - La Garde-Adhemar
4, Boulevard des Montjars
26700 La Garde-Adhemar

Responsable : Monsieur Bernard HERNANDEZ
Tél. : 04 75 04 41 58
Fax : 04 75 04 41 31

. .

 

La Pastorale des Santons de Grignan à la Collégiale - édition 2010

Par une splendide après-midi de janvier les villageois/santons de la Pastorale sont descendus dans les ruelles du village de Grignan.
C'est avec ravissement que l'on a pu assister aux querelles des villageoises, aux annonces du garde champêtre, aux chamailleries et bousculades amicales des ces santons sorties des contes provençaux.

Les spectateurs petits et grands étaient venus nombreux assister à ce pittoresque tableau provençal malgré un fort mistral. Les saynettes se poursuivirent à la Collégiale à l'abri du vent glacial. Ce très joli spectacle orchestré par Marie Hélène Audier réunissait un grand nombre de villageois acteurs amateurs certes, mais très autenthiques. Les costumes étaient splendides et le décor de la crèche de la Pastorale magnifiquement réalisé par Frédéric Révol.

Quelques photos pour illustrer cette délicieuse Pastorale des santons de Grignan édition 2010

Texte: Catherine Charras-Devillard
Photos: Marie-Hélène Audier

pastorale-2-small

pastorale-3-small pastorale-5-small pastorale-8-small

pastorale-4-small

pastorale-1-small pastorale-7-small

En 2009 cinq villages ont fait leur

Cinéma sous les étoiles...

et le public a répondu favorablement à l'invitation.

Du jeudi 30 juillet au lundi 3 août Cinq villages: Chamaret - La Gard-Adhémar - Valaurie - Clansayes -
Chantemerle-lès-Grignan ont fait leur cinéma sous les étoiles.

La météo était plutôt clémente mais hélas, le mistral était un peu trop présent certains soirs.
La publicité par affiches et affichettes et la lettre d'information de "Ca bouge à Clansayes" avait diffusé
le programme à une large population aux alentours.

Pour un premier mini-festival de cinéma sur nos cinq villages, les organisateurs sont assez contents de la fréquentation du public.
Les films proposés à caractère documentaire, en N/B, certains muets ou sous-titrés en Français n'ont pas refroidi le public.
Bien au contraire! de nombreux spectateurs, certains venus à trois ou quatre séances, nous ont félicités pour le choix des
films présentés pour leur rareté et leur qualité cinématographique, comme ceux de la Trilogie d'Apu de Satyajit Ray 1955,
1956, 1958, ou Chang l'éléphant de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsak, 1927, our encore Berlin, Symphonie
d'une grande ville de Walter Ruttmann, 1927.

Quel était le fil rouge de cette programmation ? Peut-être les singes de CHANG, de LA TRILOGIE D'APU et de BERLIN ou encore le train dans LA TRILOGIE et dans BERLIN. Plus sérieusement, c'est l'aventure humaine qui relie tous ces films, que ce soit par le biais du documentaire d'aventure (et des exploits de tous les jours pour survivre) ou par celui du long métrage humaniste. C'est cette aventure que Patrice Leconte avait initiée avec DOGORA en 2007 et que nous avons prolongé en 2008 avec NANOUK L'ESQUIMAU.

Claude Devillard propose dans la rubrique "Le Mag" du site, une documentation complète sur les réalisateurs des films
programmés, leur filmographie et de nombreuses références et sources.

Quelques photos souvenir illustrant les CINQ VILLAGES FONT LEUR CINEMA SOUS LES ETOILES, édition 2009.

A Chamaret le 30 juillet 2009

chamaret-2009-07-30-01-smal chamaret-2009-07-30-02-smal chamaret-2009-07-30-03-smal chamaret-2009-07-30-04-smal chamaret-2009-07-30-05-smal chamaret-2009-07-30-06-smal chamaret-2009-07-30-08-smal chamaret-2009-07-30-10-smal chamaret-2009-07-30-11-smal chamaret-2009-07-30-67-smal

A La Garde-Adhémar le 31 juillet 2009

lagarde-2009-07-31-01small lagarde-2009-07-31-02small

 

A Valaurie le 1er août 2009

valaurie-2009-08-01-01-smal valaurie-2009-08-01-02-smal

A Clansayes le 2 août 2009

clansayes-2009-08-02-02-sma clansayes-2009-08-02-01smal

 

A Chantemerle-lès-Grignan le 3 août 2009

chantemerle-2009-08-03-0sma chantemerle-2009-08-03-1-sm chantemerle-small chantemerle-2009-08-03-10-s